La rénovation énergétique

Rénovation énergétique

Astuces

Le 25/04/2017

Les dispositifs pour financer les travaux de rénovation de son habitat

La performance thermique d'un logement est un sujet qui préoccupe de plus en plus les particuliers, qu'ils soient propriétaires, locataires ou même bailleurs.

C'est dans l'air du temps, les gouvernements successifs poussent à réaliser des travaux de rénovation thermique en maniant à la fois le bâton (réglementations contraignantes) et la "carotte" (des aides pour financer les travaux).

En tant que bailleur, vous êtes tenu de proposer un logement décent avec notamment un équipement de chauffage en bon état, une ventilation efficace et une isolation du logement. Un récent décret (mars 2017) impose aussi que le logement soit "protégé des infiltrations d'air parasites", notamment au niveau des portes et des fenêtres.

En tant que copropriétaire, les travaux d'isolation deviennent obligatoires lors de travaux importants de type ravalement ou réfection de toiture.

En tant que locataire, vous devez entretenir les équipements et supporter les travaux réalisés.

Il existe des aides pour réaliser les travaux de rénovation thermique:

- Le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique) pour les propriétaires et les locataires de leur résidence principale. Vous bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% sur les travaux et les matériaux listés par la loi.

- L'éco-prêt à taux zéro: il est accessible à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, et permet de bénéficier d'un prêt de 30 000€ maximum pour réaliser des travaux d'éco-rénovation.

- L'Eco-prêt pour les copropriétaires: réservé au syndicat des copropriétaires, il est d'un montant de 10 000€ maximum par logement.

- La Prime Energie: moins connue, la prime énergie est une somme que peut vous reverser les vendeurs d'énergie suivant les travaux d'éco-rénovation réalisés.

Il existe un site très bien fait pour vous aider dans toutes ces démarches:

http://renovation-info-service.gouv.fr/